Carte d’identité de Monä :

  • Née le 30 janvier 2016 ( 2 ans et demi)
  • Race : Jack Russel
  • Poids : 6,4 kg
  • Hauteur : 20 cm*
  • Couleurs : Blanche à tâches marrons
  • Poils : Courts, dures mais très doux
  • Caractère : Très fort

* A noter que Monä est la petite dernière d’une portée de 5 chiots, ce qui fait qu’elle soit si petite. En général, un Jack Russel mesure entre 25 et 30 cm de hauteur de garrot.

Points importants :

Le Jack Russel est une race de terrier destiné initialement à la chasse. De ce fait, il a un caractère bien affirmé, n’a peur de rien et son intelligence pourra parfois vous dépasser : il essaiera sans arrêt de vous tester, en plus d’être têtue comme une mule. Par instinct naturel, il aura donc tendance à creuser des trous, de tout renifler, tout sentir, suivre des traces, des pistes d’animaux.

C’est également une race très possessive, qui aura tendance défendre « ses terres », son maître ou sa maîtresse et tous ceux qui vivent avec lui.

L’arrivée de Monä …

Nous l’avons adopté le 1er avril 2016, soit à peine 2 mois après sa naissance. Non-sevrée, il a été très difficile de l’éduquer au début : on avait des pipis partout, elle ne supportait pas rester seule, se collait à nous pour dormir ou juste pour se poser, elle a prit également la sale manie de tout lécher et de « faire des bisous » et a multiplié les bêtises pour nous faire comprendre sa solitude et son manque d’amour. Et pourtant…
Cela n’a pas été un choix de l’avoir si tôt, nous avons trouvé l’annonce pour l’adoption sur Facebook, un homme avait fait faire une portée à sa chienne et ne souhaitait pas garder les petits et « se débarrasser d’eux » au plus vite. On a donc accueillit Monä très jeune, pour lui donner tout l’amour dont elle avait besoin. Cependant, un Jack Russel a tendance à être assez égocentrique et ne souhaite qu’on ne vive que pour LUI.

Nos débuts de vie commune

Fort caractère, tétue comme une mule et bien disposée à faire « le petit chef », comme on l’a surnomme, l’éducation de Monä n’a pas été de tout repos. Beaucoup de bétises, beaucoup de mal à la rendre « propre », Madame avait décidé de faire sa loi et de nous faire payer « nos absences » lorsque nous étions au travail. Puis, lorsque j’ai commencé à travailler à mon compte, lui apprendre les règles de vie n’a plus été si difficile. Pour répondre à ses besoins physiques et lui apprendre à être propre, je la promenais 6 fois par jour (2 fois le matin, 1 fois le midi, 2 fois l’après midi, 1 fois le soir), lorsqu’elle faisait dehors, je la félicitais avec une friandise et nous avons commencé aussi des jeux d’éducation, des tours pour la stimuler quotidiennement.

Bilan de 2 ans d’éducation

  • Montrer que c’est bien vous le chef, même si un Jack est un très mignon petit chien, qu’il est très gentil, que ceci, que cela, ne jamais, JAMAIS, céder. Vous êtes le maître, pas lui.
  • Ne pas attendre que le chien ne soit plus un chiot pour lui apprendre les bases : propreté, solitude, rappel, tours, jeux, ect. A savoir également, que par rapport à d’autres races, le Jack peut être éduquer et apprendre des tours, tout au long de sa vie. Plus vous allez stimuler votre Jack, plus il sera en bonne santé. C’est exactement comme nous, lorsque nous travaillons notre mémoire, ou que nous faisons du sport pour nous maintenir en bonne santé.
  • Apprendre à canaliser les aboiements du Jack et surtout, ne pas avoir peur de perdre son ouïe, car OUI, le Jack fera sa loi avec les autres animaux, ayant le complexe de Napoléon, le Jack pense être le plus fort, le plus grand et ne se rend ni compte de sa taille, ni de la menace qu’il peut y avoir en face de lui. OUI le Jack gueule et c’est sa personnalité, vous pourrez donc canaliser cela, mais ne pas l’arrêter complètement.
  • Bien répondre à ses besoins physiques comme le laisser courir, le sortir régulièrement, ses besoins intellectuels, lui apprendre des tours pour le stimuler, mais également ses besoins olfactifs avec des ballades en forêt pour lui permettre de « pister » les animaux ou autre.
  • ET ENFIN SURTOUT, ne pas adopter un Jack Russel juste parce que c’est mignon ou parce-que l’ami d’un ami en avait un bien éduqué et très gentil. Il faut avant tout bien vous renseigner concernant vos compatibilités avec la race,  pouvoir répondre à tous ces besoins et surtout, être certain de son choix et de vouloir adopter un chien. Un chien comme les autres animaux, est un être vivant, ayant des émotions et des sentiments. Ce n’est ni un jouet, ni une lubie, ni un objet dont on peut se débarrasser dès que ça ne vous conviendra plus.

Son alimentation

Je l’ai habitué à changer tous les 2/3 mois de croquettes, pour habituer son corps à « tout manger ». Depuis plus de 6 mois, j’alterne entre les croquettes 100% naturelles JAPHY, un régime alimentaire adapté à elle, selon son physique, sa race, son âge, ses dépenses physiques, ect. Elle adore vraiment ses croquettes et le concept me plaît bien. Dernièrement, Japhy lui a proposé une recette pour l’hiver, qu’elle va bientôt essayer également. J’alterne également avec les croquettes ULTIMA NATURE qui répondent bien aux besoins nutritionnels du chien. On lui donne aussi parfois, des restes de nos plats. Après, ATTENTION, tous les corps des chiens n’acceptent pas de manger de tout, c’est facile à savoir, il suffit de regarder (oui c’est glamour) les selles de votre chien, ou encore si son ventre à tendance à gargouiller, ect. Monä accepte bien, mais surtout on fait attention aux quantités et ne pas le faire trop souvent, de temps en temps seulement.

Pour ce qui est des récompenses dans ces petits « cours » d’éducation ou de tours, j’opte toujours pour des petites friandises. Déjà parce-que Monä est un petit gabarit, mais aussi, parce-que lui donner trop à manger, n’est pas bon pour sa santé. Ou bien alors, je lui donne des petites moitiés.

Enfin, pour les petits extras, les petits apéros « comme maîtresse », de temps à autres, on lui donne des petits pâtés, mais également des Os spéciaux pour la dentition des chiens. Elle aime ça, en même temps, que n’aime pas Monä ?

D’ailleurs, son petit aliment préféré ? Parlons-en ! Elle adoooore les crevettes grises, à tel point que notre poissonnier à Paris nous mettait toujours un petit sachet spécialement pour Momo !

ATTENTION…
Par ailleurs, comme la majorité des chiens, elle ne supporte pas le chocolat, malheureusement, on lui a jamais fait essayé, mais c’est un chien, et elle m’avait chopé un paquet que je n’avais pas rangé.. Grave erreur, elle a été malade toute la nuit, on a dû appeler la clinique vétérinaire de nuit, une horreur ! Il faut savoir que les chiens n’ont pas les enzymes nécessaires pour digérer le chocolat. Bien sûre pour certains chiens, ça ne leur fait rien, ils ont de la chance, mais il est reconnu que le chocolat, comme le sucre, n’est pas bon pour le chien en général. Donc je vous déconseille FORTEMENT d’essayer. J’ai lu des témoignages de personnes qui ont perdu leurs chiens adorés en quelques heures pour un seul carré de chocolat, ne jouons pas avec la santé de nos animaux que nous aimons tant.

LES INDISPENSABLES DANS LA VIE DE MONÄ

WISHLIST DE MONÄ

(mais elle ne le sait pas encore…)

Voilà pour ce premier bilan et mes premières infos à propos de ma petite Monä, si jamais vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me laisser sous cet article vos questions, je réponds à tous les commentaires.

Avec tout mon amour, Votre Paulette.

Laisser un commentaire